Le Cœur des enfants en danger !

La SCC au front avec le soutien d’Eneo

En célébrant la journée mondiale du cœur le 29 septembre 2015, la Société Camerounaise de Cardiologie (SCC) mettait fin à une semaine de sensibilisation et de prévention dans le cadre de la 3ème édition des « Journée du Cœur » qu’elle organise avec le soutien d’Eneo Cameroon. Ces journées étaient placées sous le thème « Un cœur sain pour tous les enfants, c’est possible partout ». Elles ont été marquées par des dépistages des maladies du cœur chez l’enfant dans une dizaine d’établissement primaire à travers le pays. Les premiers résultats de ces dépistages confortent la SCC dans l’orientation qu’elle a choisie. A savoir, concentrer son action sur la protection des enfants. A Douala, Maroua et Yaoundé, sur les 4600 enfants de moins de 15 ans examinés, 78 (soit 1,7%) présentaient un souffle cardiaque, ce souffle étant le signe d’une potentielle atteinte cardiaque. Sur ces 78 enfants, l’échographie a révélé 10(0,2%) cas réels d’atteinte cardiaque qui nécessitent une intervention chirurgicale. « Ces enfants auraient continué à faire la maladie jusqu’à développer des complications extrêmes s’ils n’avaient pas été dépistés. Nous devons encourager tous les parents à suivre leurs enfants et à les faire consulter. », souligne Dr Ndom Solange, cardiologue, membre de la Société camerounaise de Cardiologie.

50% d’enfants exposés à l’alcool
Par ailleurs, les parents doivent prendre des dispositions pour protéger les enfants contre les facteurs de risques que sont le tabagisme, l’alcool et l’obésité. Dans les établissements primaires la SCC est passée, le constat est que 50% des enfants sont exposé à l’alcool à domicile. Certains déclarent avoir goûté de l’alcool. Les enfants pour près de ¼ se déclarent exposés à la fumée du tabac. « La sensibilisation sur ces questions était très participative, avec des réponses justes aux nombreuses questions de la part des enfants. A notre grande satisfaction, plusieurs enfants sensibilisés ont dit avoir retenu le message. Nous espérons qu’il en est de même pour ceux qui ont suivi des messages à la radio et à la télévision », déclare Dr Marie Solange Ndom, membre de la SCC
Le soutien d’Eneo et les encouragements du gouvernement
Les journées du Coeur ont été aussi marquées par les « 10 KM du coeur », une marche sportive observées dans les principales villes du pays. Le ministre de la Santé Publique André Mama Fouda a activement participé à ces journées pour encourager la Société Camerounaise de Cardiologie dans cette cause. Présent aux « 10 km du coeur », André Mama Fouda s’était déjà fait accompagné aux séances de sensibilisation /dépistage à l’école publique de Nkolndongo Mbida par la Ministre de l’Education de Base, Youssouf Adjidja. Plusieurs personnalités à l’instar d’Anicet Ekané, Alice Maguedjo (leader commerçant), Paul Mahel (journalistes) ont soutenu la cause en marchant. Pour Joël Nana Kontchou, Directeur Général d’Eneo Cameroon, « Les maladies cardiovasculaires sont des maladies qui affectent les performances au travail. Eneo, en tant qu’entreprise citoyenne, en s’associant en à la Société Camerounaise de Cardiologie dans le combat contre ces maladies, apporte sa contribution au développement. Pour cette année, on a choisi de se focaliser sur les enfants parce que les enfants imitent ce que leurs parents font. On pense qu’on pourra créer ce vivier qui permettra que demain on ait un corps sain dans un esprit sain.»
Par Glasse Nyangono