Jean Paul Tchomdou : « Si Reniss porte plainte se sera une longue bataille juridique »


L’expert en Communication Producteur audiovisuel donne son avis à la suite de la campagne Orange qui jazze sur les réseaux sociaux



Tu as certainement vu ce qui circule comme Campagne Pub d’Orange (les Lions dans la sauce) Que penses-tu de cette campagne? Jovi a promis s’en prendre à Orange pour avoir utilisé dans « la Sauce » pour cette campagne est-il dans son droit?

Je n’ai pas eu le temps de me pencher dessus mais je peux dire qu’elle s’inscrit dans l’air du temps et s’inspire de l’imagerie populaire.

Nous avons toutefois découvert que « dans la sauce » de Hamza sort en 2015 et pour Reniss en 2016, qui peut-on véritablement être l’auteur de dans « la sauce » ? Qui peut revendiquer les droits? Quel droit?

L’expression « dans la sauce » a-t-elle été protégée? Appartient-elle à RENISS? Comme vous le dites il semble qu’un artiste avant elle avait déjà chanté un titre de ce genre. Il y a eu un précédent en France. Nabila avait du protéger son expression « Allo…mais allo quoi… » Pour bénéficier des droits d’auteur. Pour ce qui est du cas de RENISS elle ne peut réclamer les droits que si elle démontre qu’elle est l’inventeur de la formule « dans la sauce » et surtout qu’elle l’a protégée. Elle est fondée à demander des droits si elle se sent lésée mais ce n’est pas gagné d’avance.

Orange peut-il refuser de payer sachant que Hamza a chanté « La sauce » avant?

Bien sûr qu’Orange peut refuser de payer. Si d’aventure RENISS portait plainte par exemple, c’est certainement une longue bataille juridique qui s’annoncerait à mon humble avis. Orange devait-il donc demander l’autorisation de Reniss ou Jovi avant, sachant qu’il y’a aussi eu Hamza? Le terme dans « La sauce » est-il donc une œuvre? On peut protéger des expressions, des slogans, des signatures. Orange devait simplement se rassurer que cette expression ne bénéficie pas d’une protection et n’est pas soumise à des droits d’auteur. Connaissant le professionnalisme de cette entreprise je pense que c’est un détail qui n’a pu leur échapper.

Propos recueillis par Joseph Dzéné16832410_10154317497192011_2368810703437206283_n