Domché Idriss : « Je ne m’acharne pas sur les artistes, je dis juste la vérité »

Qui est Domche?

DOMCHE est jeune camerounais, entrepreneur qui possède une marque appelle DOMCHE SPORT, la 1ere chaussure camerounaise et africaine
Les internautes, ceux qui te suivent se demandent si ta marque est juste virtuelle ou si elle existe vraiment. Que réponds-tu à ça?
La marque est belle et bien réelle car nous avons fini avec le plan financier. Vous savez, avoir une marque de chaussures, n’est pas une petite affaire. Ça nécessite des millions, alors fallait qu’on s’entende, les premiers exemplaires arrivent dans quelques mois, Chap Chap Magazine, aura l’honneur de la voir en exclu.

A quel prix, les jeunes Camerounais pourront entrer en possession de ta marque de chaussure et les casquettes?

La première chaussure camerounaise et africaine coûtera environ 45 000 FCFA, c’est cher! mais nous nous inscrivons comme marque de luxe.

N’as-tu pas peur que les Camerounais ne puissent pas se la procurer?

Non. Les camerounais aiment le luxe, le beau n’a pas de valeur, surtout lorsque l’authenticité, et la mode prime. Donc vous verrez cet exploit.

Il y’a des personnalités derrière le projet?

Non! J’étais entré en contact avec ASSOU EKOTTO, après son temps et son programme ne permettaient pas qu’on travaille. Il y’a une personne (que je préfère taire le nom) qui a cru à ce projet et a décidé de financer à son niveau. Pour être clair, il y’a pas de stars ou de personnes publiques derrière. En passant MANI BELLA m’a aussi aidé, car elle avait accepté faire la pub de la première ballerine camerounaise.

En dehors des casquettes qu’as-tu produit d’autres ?

En dehors des casquettes et des culottes jeans, nous avons produits, des T shirts ( plus de 987 T-shirt vendus). Tout ceci remonte il y a 04 ans et les jeunes en demandent encore, mais ce n’est pas évident le monde des T-shirts, et culottes jeans

Combien d’Africains bossent pour la marque et où sont fabriquées tes chaussures?

Les chaussures je ne peux pas vous dire cela maintenant où elles seront fabriquées, mais déjà ça ne sera pas au Cameroun, car implanter une industrie de la sorte sera très couteux. Vu que nous sommes une nouvelle start up, on pense au Kenya en Afrique, Singapour, Taïwan. Les africains qui bossent pour la marque, nous ne sommes pas nombreux encore. Chacun a apporté sa part à l’édifice: je pense à Monsieur Idrissou Arabo, PDG de Culturébène, vous qui m’avez encouragé il y’a un an. Je me rappelle quand je vous avais contacté il y’a un an, vous m’avez dit : « frère camerounais, lance toi, n’attend pas des investisseurs, car moi je me suis lancé avec mon magazine, je fais mes petits pas ». Bref il y’a Cyriaque Noumano, qu’on appelle Cyriaque d’obili.

Il se dit que tu en veux à Franko. Qu’il aurait refusé de se prêter au jeu de valoriser ta marque. Est-ce vrai?

Un peu. Pour être honnête, vous voyez le Chef de l’Etat avait demandé aux jeunes d’oser. Lorsque j’ai écouté ce beau discours, je me suis dit que les jeunes devaient faire qu’un. Il y’a 08 mois de cela, une zambienne, est venue au Cameroun me proposer de lui vendre une licence de ma marque. Elle voulait juste commercialiser les chapeaux en Zambie, Zimbabwe, Mozambique. c’est là où, j’ai sorti les chapeaux, pour voir comment le logo se comporterait. Le logo apparait excellent, la femme a confectionné 700 chapeaux et est reparti avec. Le reste des chapeaux donc, que j’ai imaginé pourquoi pas faire passer cela dans un clip, d’où m’est venu, l’idée de Franko. Mais au départ c’est la chaussure non les chapeaux: d’ où cette longue explication.

Est-ce depuis cette histoire que tu as décidé de ‘tirer »sur les artistes?

Au départ je suis parfaitement la zik camerounaise. Vu que je voudrais avoir de la visibilité à travers, sa vidéo #Téléphone, et la musique n’a pas fait le buzz que j’attendais, car les paroles, la vidéo, et le talent n’y étant plus. J’ai critiqué et c’est dans le même sens que j’ai pris pour les autres, car la situation pareille s est reproduite.

Depuis quand t’es tu t’es intéressé à la musique Camerounaise? Te poses-tu en garant de la musique camerounaise?

Depuis 2003 que je suis un réel passionné de notre musique. J’ai assisté étant très jeunes au concert de AK SANG GRAVE à AFRIC CREA BASTOS en 2004. Je pense, ça fait 14 ans que j’écoute cette zik. Bref, je pense que je connais bien la musique: composition, paroles, montage, vidéo, que beaucoup le pense, mais certes mes publications peuvent êtres déplacées, mais il y’a toujours quelque chose de pertinent

N’as-tu pas peur pour ta vie?

Je n’ai pas peur pour ma vie. Je suis un croyant, c’est vrai que dans ce milieu, il y a la violence, mais seul GOD a le dernier mot, donc c’est DIEU qui décide de tout.

C’est quoi ton réel métier? Puisqu’il semblerait que tu passes la majeur partie de ton temps à fouiner sur la vie des artistes.

Rires…Après mon BACC, j’ai fait Banque et Finances au supérieur et actuellement, je suis consultant d’une boite de marketing.

Certains déclarent que tu es inscrits dans plusieurs sites à caractère pornographique. Est-ce vrai?

Site de prostitution, non je ne crois pas. Mais site de rencontre avec des filles oui il y a de cela 06 ans. Comme tout jeune, j’aime de fois draguer, mais maintenant j’ai une fiancée qui m’aime bien, qui prie tous les jours pour moi. Scoop pour vous: on se marie bientôt!!!

Pourquoi porter un masque? Ne veux-tu pas nous dévoiler ton vrai visage?

Pourquoi faire avec? Pour me cacher avant de publier, non je ne suis pas un lâche, je dis haut ce que les gens disent tout bas.

Pourquoi est-ce maintenant que tu as commencé à porter critique aux œuvres de certains artistes qui pourtant travaillent dur pour nous satisfaire?

Je ne m’acharne pas sur les artistes, je leur dis juste la vérité même si je suis souvent cru. Je ne suis pas hypocrite, juste que ces artistes ne savent pas le poids qu’ils portent sur leurs épaules, donc ils doivent se réveiller et mieux faire. Je pense qu’ils ont du talent, mais ne veulent plus travailler quand le succès est là, à l’instar de Franko Baka « pinguiss », il y a beaucoup d’exemples.

Je porte critique aux artistes depuis des lustres, mes potes peuvent vous le confirmer, mais c’est vrai que sur les réseaux, c’est maintenant, je pense qu’il manquait quelqu’un pour leur dire certaines vérités

Tes infos sont-elles fondées ? Qui sont tes sources ? Sais-tu que les injures publiques sont réprimées par la loi ?

Il y a des choses, qu’on ne peut pas croire. Pour mes sources, vous êtes journalistes, la source, on ne dénonce jamais. Les injures sont réprimandées, ça je sais mais ces injures sont dans un sens critique et comique, dans le seul but de leur faire se surpasser.

Comment as-tu fait pour savoir et affirmer que certains artistes s’activaient aux pratiques occultes ? Musicalement parlant t’as qu’elle expérience ?

Musicalement parlant, je n’ai pas de talent, mais je suis un artiste qui confectionne les chaussures, donc j’ai une matière grise en terme de définir le beau du ridicule, pour cela je me positionne quand il s’agit d’un son, d’un beat ou autre… Pour JOVI, j’ai 2 mots pour lui, si vous le voyez, dites le lui ainsi qu’à BLACK LA RUE.

Donnes nous un peu ta raison, pourquoi t’attaquer aux artistes de Zone2rap alors que vous êtes tous les enfants d’Obili ?

Pour MAAHLOX, c’est un frère de mon quartier, comme IDRISS CARLOS KAMENI, mais il m’a montré qu’il ne peut soutenir personne. Comme je vous avais dit plus haut il a refusé de me donner un coup de pouce. Raison pour laquelle je pense que son pseudo manager ne respecte pas le rap camerounais. Il est venu avec Maitre Gims au Cameroun, aucun rappeur camerounais est sur l’affiche: C’est un manque de respect total. J’ai dit c’est pas normal, il doit respecter les ancêtres de ce rap: DJ BILIK, AK SANG GRAVE, et KROTAL. Si vous posez la question à PETIT PAYS il vous répondra que jamais, que j’ai raison, car Koffi ne peut venir au Cameroun, RABBA RABBI va faire la première partie, et son nom n’est pas sur l’affiche, c’est inacceptable.

Si un jour tu deviens célèbre et que l’on découvre que tes articles ne sont pas de la bonne qualité que feras-tu? Sur les réseaux sociaux, on a annoncer ta mort: Comment vis-tu ça ?

Si je suis célèbre? Non, la célébrité n’est pas mon objectif. J’ai le sens de la critique donc je sais à quoi m’attendre. Pour mes chaussures, demandez à MANI BELLA, quel était le 1er mot, qu’elle a prononcé quand elle a vu les exemplaires? Pour ma famille, je ne suis pas mort, ma maman chérie sait ce qui se passe, même ma fiancée et mes sœurs. Donc ne vous inquiétez pas. Quand la photo est sortie, j’ai appelé directement ma maman, mais je ne vais porter plainte à personne.

Ils sont nombreux qui t’ont promis une sacré raclée, des lynchages… A ce jours, les R.D.V sont-ils honorés ?

Les rendez-vous de bastonnade sont réels. Un artiste d’Obili que j’ai indexé a envoyé via son troisième membre du groupe des gars. Ils me recherchent, ils ont posté, qu’ils vont me massacrer, et tout ce qui va avec… mais je suis toujours vivant.

Ne t’es-pu pas rapproché des services compétents pour demander une protection? N’as- N’as-tu pas peur pour ton business ou par ta vie?

Non, je n’ai pas besoin de cela, seul DIEU EST À LE CONTROLE

Pourquoi utilises-tu donc de faux profil facebook?

Faux profil? Non DOMCHE IDRISS c’est vraiment mon profil facebook, juste que les gens dans ce pays ont peur…Au point lorsque quelqu’un critique ouvertement, on pense que c’est un faux profil.

Que penses-tu de Maahlox?

Maahlox, aime dire la vérité aux autres mais n’aime pas qu’on lui dise la vérité. c’est ça mon problème avec lui,

Es-tu un fou ?

Nooon !!! Fou? Qui a fréquenté, et a des projets monstrueux ?

Quels sont objectifs derrière toutes ses attaques? Que recherches-tu? A te faire un nom dans l’optique de vendre ta marque, te positionner en ‘influenceur’ ou juste pour le buzz?

Non j’ai pas besoin de chercher le buzz, et pas besoin de cela pour ma marque. On me connait déjà très bien. Je tiens à vous informer que c’est grâce à moi que la LFPC DU CAMEROUN habille les footballeurs de l’Elite one et 2. En 2013, j’ai déposé un projet de comment révolutionner les équipements de nos joueurs. J’ai rencontré des présidents des clubs, quelques années plus tard, la LFPC est arrivée et a dû voir mon projet. Je pense que c’est grâce a cela qu’ils ont négocier avec GARMAN, car Mr FOUNDJO qui avait la marque smart ne répondait pas aux exigences. En janvier de l’année passée, c’était autour de PAUL MAHEL et ANNIE PAYEP de m’inviter pour présenter ce projet sur Vox Africa… Tout ceci pour vous dire que le buzz, j’en veux pas.

Ne penses-tu qu’il serait plus esthétique/professionnel de créer un blog pour te faire attendre?

Pourquoi créer encore un blog, je pense pas. C’est pas très important car il n’existe pas de métier de critiqueur. Moi je donne juste mon avis avec des mots peut être que certains pensent être très mauvais, mais chacun est comme il est.
Pourquoi t’attaques-tu uniquement à la musique urbaine? est-ce à dire que tu n’écoutes pas d’autres rythmes?
Je m’attaque à toutes les musiques. Juste que je suis qu’au début. Que les artistes de Makossa et Bikutsi, qui entrent dans leurs studio, réfléchissent bien, car si ce n’est pas bon, je vais dire, et c’est ça qui est la vérité.

Quand vas-tu t’arrêter de porter des critiques à l’encontre des artistes?

Je vais m’arrêter peut être, qui sait?

Es-tu prêt à rencontrer toutes les personnes à qui tu t’attaques? Te connaissent-ils?

Que réponds-tu à ceux qui pensent que tu décourages la jeunesse?

Pourquoi rencontrer les gars qui veulent te tuer? Ok si dire qu’un artiste chante maintenant les « pet pet » son, c’est décourager la jeunesse, ce qu’on ne comprend pas, j’ai dit la vérité et personne n’a osé le dire

Quel est ton artiste préféré?

Mr Leo, c’est un vrai artiste rien à dire

Tes projets futurs?

Bref, j attend juste les premiers exemplaires de ma chaussure dans quelques mois. Je tiens à remercier ici ma maman qui m’aime tellement, mes sœurs Diane, Rachida, Pamela, Djamila, ma fiancée, mes amis et les artistes qui ont mon mal, qui me promettent la bastonnade. Merci à DIEU

Interview réalisée par Bernard Edzégué