JU Bamenda 2017 : comme si vous y étiez

dsc05381

La ville est dans le noire dès 7h30, on dirait un sabotage ? Non ? ENEO a juste délesté, heureusement que le comité local a prévu un groupe électrogène. Voilà comment seront rythmés les Jeux Universitaires avec ou sans électricité. Les populations de Bamenda, d’un pas alerte s’activent à rallier le Campus de Bambili, le transport qui coûtait 300FCFA grimpe à 500FCFA. Normal, il faut rattraper les recettes perdues pendant la période de crise. Les hôtels bondés de monde revoient leurs prix à la hausse. L’activité économique a repris de plus belle, la joie de vivre aussi. Des milliers de personnes, estimées à 7000 personnes rallient l’Université de Bamenda où une marée de jaune (Yello !!!) a envahi le Campus. Ils en sont d’ailleurs à 15 ans pratiquement d’accompagnement des Jeux universitaires. Fan’s club, athlètes, encadreurs sont à l’œuvre. Des compétitions en levée de rideaux se déroulent sur les stades qui sont achevés ou presque. Le futur se dessine à l’Université de Bamenda. Des infrastructures qui feront rêver plus d’un. L’université est en chantier, les générations futures n’auront pas à se plaindre. Il est 11h30 quand le Ministre de l’enseignement supérieur, le Professeur Jacques Fame Ndongo accompagné pour la circonstance par le ministre des sports et de l’éducation physique Dr Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt et certaines élites dont Mme Lynda Yang, épouse du Premier Ministre Philémon Yang, Le ministre chargé de mission Atanga Nji, le Gouverneur de la région du Nord-Ouest feront leur entrée au stade du Campus. Plus de 7000 personnes en liesse, pour ovationner, la république et le succès populaire de la 20e édition de ces Jeux Universitaires. Les ministres seront accueillis par le Maire de Tubah. Puis, ils iront communier avec les autorités traditionnelles et religieuses. Après l’exécution de l’hymne national en anglais et en Français, puis une prière œcuménique, la 20e édition des Jeux universitaires débutera avec les discours dont ceux remarqués du président de la FENASU, le Recteur de l’Université de Ngaoundéré, Pr Paul Henri Amvam Zollo, de par son caractère bilingue. Le vice-chancelor de l’Université de Bamenda aussi, sans oublier celui du Minesup, le Professeur Jacques Fame Ndongo, qui rendra un vibrant hommage au professeur Nguima Mawoung, Secrétaire Général de l’Université de Ngaoundéré décédé à Bafoussam, lorsqu’il se rendait aux Jeux Universitaires à Bamenda. Il remerciera le comité local d’organisations et toutes les élites. Le Ministre va rappeler au cop’s, l’éthique des jeux, les valeurs de la paix et de l’unité national. Le Ministre Fame Ndongo avec un donné phrastique dont lui seul en à la maîtrise réussira à arracher des sourires et applaudissement à chaque phrase prononcée. Le ministre lancera les jeux universitaires. Puis 19 institutions universitaires feront leur One Man Show de par leurs Fan’s club. Sans oublier de mentionner sur les banderoles, les messages de paix et d’unité. Le match d’ouverture sera celui de deux équipes féminines. L’Université de Bamenda face à celle de Ngaoundéré. La première va donner une leçon de football à la seconde par un score sans appel de 2-0. LA première rencontre s’achèvera à 17h. Les jeux se poursuivent jusqu’au 29 avril 2017. Excepté le succès populaire, nous retenons que les cop’s ont besoin d’une joie de vivre et que la vie soit.
Joseph Dzéné à Bamenda
dsc05801